Retour d’analyse des DPE

/, News/Retour d’analyse des DPE

Aquedim vous donne les résultats de l’enquête menée par le Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS) au sujet des DPE établis en France Métropolitaine en 2013 auprès d’un échantillon de 10 000 logements.

Plus de la moitié des logements mis en vente ou en location en 2012 (53,6 %) bénéficie d’une classe énergétique moyenne D ou E, soit une consommation énergétique qui se situe entre 151 et 330 KWhEP/m2/an.
Seulement 14 % de ces habitations sont performants du point de vue énergétique (inférieur à 150 KWhEP/m2/an) et obtiennent un classement qui se situe entre A et C.

Du point de vue des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), on observe que 33 % des logements sont peu émissifs (A à C) et plus de 40 % en D ou E.

Les logements les plus énergivores sont les petites habitations de type Studio, louées à l’année.

L’analyse d’Aquedim des DPE locatifs réalisés en Dordogne est la suivante : le chauffage est généralement électrique (panneaux rayonnants ou radiateur électrique classique), les murs y sont peu isolés, l’eau chaude sanitaire est constituée d’un ballon de 200 L., la ventilation est réalisée grâce à l’ouverture des fenêtres (parfois une VMC simple flux), la toiture est isolée (environ 20 cm de laine de verre).

By | 2017-11-09T16:24:54+00:00 novembre 3rd, 2014|Articles, News|Commentaires fermés sur Retour d’analyse des DPE

About the Author: