Le Diagnostic Parasitaire permet de repérer la présence d’insectes à larves xylophages et de champignons lignivores. Ce diagnostic n’est pas obligatoire mais il est très recommandé dans les zones les plus humides. Cela pour éviter au vendeur ou bailleur d’être coupable d’un éventuel vice caché !

Le diagnostic parasitaire est un examen visuel et non-destructif. En effet, un sondage mécanique et électronique calcule l’humidité d’un bois.

Il n’a pas de validité : le diagnostic est valable à l’instant T.

Attention, l’état parasitaire n’équivaut pas au diagnostic Termites !

A QUOI SERT LE DIAGNOSTIC ETAT PARASITAIRE ?

Il permet de repérer la présence d’insectes à larves xylophages ou de champignons lignivores dans un immeuble bâti.

Ces parasites vivent le plus souvent cachés, dans les bois et murs humides et dans tous les espaces humides, sombres et non-ventilés (derrière les plinthes, sous les parquets…).

La mérule, un champignon lignivore

La mérule est le champignon lignivore (se nourrit de bois humide) le plus rencontré en France. Elle dégrade les immeubles en s’attaquant à la charpente ou aux planchers. Dans ces cas, cela amène de coûteux travaux d’assainissement.

Il est donc important d’en détecter sa présence rapidement !

QUAND FAUT-IL RÉALISER UN ÉTAT PARASITAIRE ?

Il n’y a pas d’obligation législative ou réglementaire quant à la réalisation de ce diagnostic. Cependant, il arrive souvent qu’une étude notariale exige sa réalisation lors d’une vente d’un bien situé dans une zone géographie où le taux d’humidité est élevé.

Ainsi, les zones les plus propices à ces champignons et larves combinent donc un fort taux d’humidité et une chaleur humide.

Attention : la présence de mérule est considéré comme un vice caché ! Il appartient donc au vendeur d’en informer l’acheteur

Dans le cas où le notaire vous demande ce diagnostic ou vous pensez avoir besoin de le réaliser, nous vous recommandons d’annexer le rapport Etat parasitaire à votre Dossier de Diagnostic Technique. Tout ces documents seront alors présentés à la signature de l’acte ou compromis de vente.

Cela permet d’éviter le risque de vice caché en montrant que vous êtes de bonne foi.

COMMENT SE PASSE UN DIAGNOSTIC PARASITAIRE ?

Le diagnostic Etat Parasitaire n’équivaut pas à un diagnostic Termites bien qu’on regarde si il y a présence ou non.

Lorsque vous avez fait réaliser le diagnostic Termites, l’état parasitaire peut tout de même être demandé par votre notaire.

Le diagnostiqueur Aquedim procédera à un contrôle visuel de tous les éléments accessibles et susceptibles d’être infestés : planchers, charpente, plinthes… A l’aide d’un poinçon, nous effectuons un sondage mécanique puis grâce à un sondage électronique, nous calculons le taux d’humidité d’un bois.

Ainsi, Aquedim recherche via un examen visuel (et non-destructif):

  • Les champignons lignivores incluant la mérule
  • les termites souterrains
  • les insectes à larves xylophages (vrillettes, lyctus, capricornes…)

QUEL EST LA DURÉE DE VALIDITÉ DU DIAGNOSTIC PARASITAIRE ?

Comme indiqué précédemment, ce diagnostic est valable au moment du repérage, il n’a donc pas de durée de validité.

Donc si un diagnostiqueur indique la non-présence de champignons ou larves lignivores sur un bien et que des champignons apparaissent quelques mois plus tard, l’acheteur doit prouver que les parasites sont apparus avant la réalisation du diagnostic.