Le nouvel arrêté du 16 juillet 2019 pour le repérage amiante avant travaux est désormais publié ! Les professionnels l’attendaient impatiemment pour mieux encadrer le repérage amiante avant travaux. Il entre en vigueur aujourd’hui donc les repérages amiante avant travaux devront désormais respecter cet arrêté ainsi que la norme NFX46-020 de 2017.

Cet arrêté affecte les opérateurs de repérage pour ce qui est de la méthodologie et pour le rapport.

Il précise également les modalités de repérage de l’amiante avant d’engager certains travaux sur les immeubles bâtis pour compléter et fixer les modalités d’application du décret du 9 mai 2017 (décret n°2017-899).

AQUDIM vous donne quelques détails concernant ce texte.

Que dit cet arrêté pour le repérage amiante avant travaux ?

Le texte apporte des précisions nécessaires pour le donneur d’ordre qui confie une mission de repérage amiante à un opérateur certifié. Il indique notamment les documents que doit fournir le donneur d’ordre à l’opérateur de repérage (plan ou croquis à jour, bâtiments concernés…) et précise les disposition qui doivent être prises pour l’accessibilité aux bâtiments.

L’arrête donne également des précisions quant aux certifications que doit posséder l’opérateur de repérage, les formations obligatoires, les modalités d’établissement du rapport et d’accomplissement de sa mission.

Pour finir, lorsque le repérage ne peut être effectué, la protection des travailleurs et l’élimination des déchets devront suivre les mêmes règles que si la présence d’amiante est avérée.

Pour en savoir plus :

Si vous souhaitez plus d’informations concernant ce nouveau texte, nous vous recommandons de lire l’arrêté du 16 Juillet 2019 : cliquez ici

Retrouvez également plus d’infos et d’actualités concernant l’amiante sur notre site dédié : diamiante.fr

dpe, diagnostic immobilier, dordogne

Aquedim, le conseil en prime pour vos DPE et au-delà !